Faire un don
Petite magouille entre amis : l’affaire Solère – Urvoas

Petite magouille entre amis : l’affaire Solère – Urvoas

Paris Vox – Thierry Solère, visé pour une enquête préliminaire pour fraude fiscale, a-t-il été prévenu des avancées de l’enquête par l’ancien ministre de la justice Jean-Jacques Urvoas ?


Thierry Solère est de nouveau dans l’actualité. Le député nouvellement rallié à « La République en Marche » fait en effet encore parler de lui.

Il n’est pourtant ni question de son départ des Républicains (Thierry Solère rejoint La République En Marche : https://www.parisvox.info/2017/11/27/thierry-solere-rejoint-republique-marche/) ni même de sa questure (Thierry Solère, questeur de l’Assemblée Nationale. : https://www.parisvox.info/2017/06/29/thierry-solere-questeur-de-lassemblee-nationale/).

Le sujet du jour est rapporté par nos confrères du Canard Enchaîné. L’ancien garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas aurait informé le député Solère, via la messagerie Telegram, des éléments sur l’enquête préliminaire pour fraude fiscale qui visait le député.

Le syndicat de la magistrature condamne cet état de fait sur le réseau social Twitter.


Une pétition a par ailleurs été lancée par le site internet Damoclès. Le site n’hésite d’ailleurs pas à qualifier cette affaire de scandale d’État. Pour prendre connaissance de la pétition ou de la chronologie de cette affaire:  http://damocles.co/urvoas-solere/

Le député des Hauts de Seine, habituellement grand usager de Twitter, n’a pas encore réagi face aux accusations du Canard Enchaîné. Son site internet http://solere.blogs.com semble endormi, la bannière l’associant toujours aux Républicains !

L’ex ministre Jean-Jacques Urvoas n’a pas réagi non plus…

La révélation de ces éléments pourrait coûter cher à l’ancien garde des Sceaux. L’ex ministre de la justice de François Hollande encourt jusqu’à un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende, selon le code pénal.