Faux flics, vrais voleurs : des iraniens dépouillaient les usagers de la route

Faux flics, vrais voleurs : des iraniens dépouillaient les usagers de la route

Paris Vox – Se faire passer pour des policiers pour commettre des vols. C’est l’idée qu’on eut plusieurs personnes de nationalité iranienne qui viennent d’être interpellées pour ces faits.

Cela faisait déjà un mois que les enquêteurs étaient sur leurs pistes. De toutes l‘Ile-de-France remontaient plusieurs mêmes plaintes. Un usager de la route, généralement un routier de nationalité étrangère, se plaignait d’un contrôle abusif de police lors duquel on lui a subtilisé de l’argent, des bijoux ou des moyens de paiement.

Arguant d’un contrôle de respect du confinement, les faux policiers délestaient leurs victimes d’un maximum de biens. Certains routiers se sont fait voler du liquide ou une carte de crédit par ses faux policiers qui agissaient masqués avec une fausse carte de police.

Les faux policiers ont été confondus grâce au faible trafic routier actuellement. Les policiers, les vrais ceux qui menaient l’enquête, ont pu suivre le véhicule par la vidéo surveillance et procéder à une enquête que détaille Actu17 : « Le propriétaire du véhicule a été identifié et les enquêteurs se sont attachés à produire un travail de téléphonie : écoutes, relevé du bornage, croisement d’informations. »

Les faux flics ont été confondus alors qu’ils étaient en train d’essayer de voler un automobiliste à Noisy-le-Sec lors d’un faux contrôle.

Ils ont été placés en garde-à-vue, ainsi qu’une quatrième personne qui se trouvait à leur domicile à Saint-Denis (93). La perquisition de cette habitation a permis notamment la saisie de 12 000 euros en liquide. Ces malfrats étaient tous de nationalité iranienne et âgés de 27 à 36 ans.

Ils seront jugés lundi pour « vol en bande organisée par usage de fausse qualité ».