Sida : l’Ile-de-France fortement touchée

Sida : l’Ile-de-France fortement touchée

Paris Vox – L’Ile-de-France est la région de France la plus touchée par le virus du SIDA. Pourtant à bien y regarder la situation n’est pas uniforme entre Paris et le reste de la région.

L’Ile-de-France est particulièrement concernée par le SIDA, en 2016, le nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité VIH était de 206 par million d’habitants. Cela represente près de quatre fois le taux estimé en France métropolitaine hors Île-de-France (55 par million d’habitants).

Des disparités entre Paris et les autres départements

Les séropositifs contractent majoritairement le virus lors de rapports homosexuels masculins dans le centre de Paris. A l’inverse, ce sont lors de liaisons hétérosexuelles majoritairement dans les autres départements de l’IDF.

On constate également qu’en Seine Saint Denis et dans le Val d’Oise, les personnes hétérosexuelles touchées sont principalement des personnes nées à l’étranger.

De nombreux malades qui s’ignorent

On estime qu’un quart des découvertes de séropositivité sont diagnostiquées tardivement. Il y aurait ainsi environ 10 000 Franciliens qui ignoreraient leur séropositivité. Ces personnes sont autant de « bombes à retardement » car ils peuvent contaminer des gens sans le savoir.

Pour en savoir plus, l’organisme régional de santé met à disposition une grande enquête, disponible ici.

Fermer le menu