Le PSG au Qatar, pour quoi faire ?

Le PSG au Qatar, pour quoi faire ?

Paris Vox – Le Paris Saint-Germain suit un stage au sein du petit émirat. On peut se demander ce que le club de la capitale est parti faire là-bas. Eléments de réponses.

L’équipe professionnelle du Paris Saint-Germain rend visite à son actionnaire en faisant une tournée au Qatar. Si le choix de la destination ne surprend pas, le moment choisi pour cette tournée commerciale peut surprendre. L’équipe est en effet en voyage du dimanche 13 au jeudi 17 janvier. Le club met en avant un environnement sportif idéal pour s’entraîner sans nier le côté mercantile de la tournée. Revue en trois points de cette tournée.

La tournée côté sportif

Le centre d’entrainement de l’Aspire Zone a Doha est un complexe idéal à cette saison. Les conditions pour s’entraîner sont bien différentes de celles connues en France actuellement, la météo est excellente avec un thermomètre qui affiche les 25 degrés en journée. Pour Thomas Tuchel, la tournée lui permet d’avoir son groupe de joueurs réunis pendant quelques jours et de jauger de l’état d’esprit de son groupe. La préparation physique dispensée pendant ces quelques jours devrait permettre aux joueurs d’arriver au maximum de leurs possibilités physiques pour la rencontre contre Manchester United. Les quelques joueurs blessés profitent des installations médicales
réputées du centre Aspire. Le PSG retrouve Guingamp en championnat quelques jours après son élimination en coupe, le faux pas sera alors interdit…

La tournée côté économique

Inutile de rappeler que l’émirat est le grand argentier du Paris Saint-Germain. Les joueurs sont des ambassadeurs du Qatar. La tournée permet à
la Banque nationale du Qatar ou encore au Conseil national du tourisme du Qatar de réaliser des clips commerciaux avec l’effectif rouge et bleu. Ces contrats sont au cœur d’un lourd différent entre l’UEFA et le PSG, l’instance européenne estime que les contrats sont surévalués, d’où une implication maximale du club pour démontrer le contraire…

La tournée côté diplomatique

La construction des stades au Qatar est parfois décriée dans les médias. De nombreux morts « parsèment » les chantiers et l’état Qatari a décidé de faire oublier ces conditions de travail périlleuses en recevant l’équipe et une foultitude de journalistes. Les photos des vedettes du ballon rond en gilets et casques de chantiers pour faire oublier les conditions de travail ? On peut souligner que le même procédé a été utilisé à l’occasion de l’inauguration par les joueurs du métro local. Pour finir, la création d’une école de football nommée PSG Academy, permet de faire rayonner l’état face à ces voisins. L’Arabie Saoudite ou Les Emirats Arabes Unis ne peuvent en effet rivaliser en terme d’investissements et d’infrastructures.

Fermer le menu