Malgré la défaite, maintien assuré pour le Stade Français !

Malgré la défaite, maintien assuré pour le Stade Français !

Paris Vox – Stade Français, le maintien et après ?


Avant le match du maintien qui se joue ce samedi 5 mai à La Rochelle, nombreux sont les supporters du Stade Français Paris pessimistes. Paris n’est pas encore maintenu, et Oyonnax, actuel avant-dernier, semble ne pas vouloir se résigner et vendra sa peau chèrement à Castres.

Le club de La Rochelle, qui a encore une carte à jouer pour disputer les barrages pour la finale du TOP 14, est un adversaire coriace. Castres joue également une place en barrage et devance le Stade Rochelais au classement. Ces deux rencontres (La Rochelle – Stade Français et Castres – Oyonnax) offertes aux amateurs de rugby sont attrayantes, les quatre équipes doivent gagner, pour se maintenir ou pour espérer jouer les barrages avec le Brennus dans un coin de la tête.

Le Stade Rochelais est poussé par un public venu en nombre. Le public local veut voir son club dans les finalistes et pousse. Sur le terrain, le Stade Rochelais asphyxie les parisiens dès les premières minutes de jeu. On assiste parfois à un match à sens unique, Paris accumule les petites erreurs et prends des leçons en mêlée. Paris s’incline au final sur le score de 31 à 7, après avoir fait une meilleur seconde période mais sans concrétiser suffisament. Bien que les locaux remportent ce match avec brio, ils ne sont pas qualifiés pour les quarts de finale du championnat (Castres a gagné et Lyon également).

La victoire de Castres, éclatante, contre Oyonnax est la seule bonne nouvelle des soldats roses. Castres s’est imposé 54 à 3 contre Oyonnax. Le club de l’Ain jouera un match de barrage contre le perdant de la finale de Pro D2 qui oppose Perpignan à Grenoble. Ce résulat assure le maintien de Paris. 

Et maintenant ?

Paris dont le maintien est effectif va devoir se reconstruire rapidement. Le nouvel entraîneur venu d’Afrique du Sud va devoir remettre sur les rails le champion de France 2015.

Depuis ce titre obtenu, Paris a fini douzième, septième et à nouveau douzième. Bien loin du standing que devrait afficher le club. Il faut repartir de l’avant sous peine de descendre et de rejoindre d’autres prestigieux clubs qui sont tombés et qui semblent tellement loin de l’élite du rugby français comme Béziers ou Biarritz.

Le Racing 92 de son côté poursuit sa route et s’est qualifié directement pour les demi finales du Top 14.

Fermer le menu