Elections législatives: rencontre avec deux candidats du Front National en Ile de France - ParisVox

Elections législatives : rencontre avec deux candidats du Front National en Ile de France

Paris Vox – Les élections législatives approchent à grands pas. Elles auront lieu les 11 et 18 juin prochains et joueront un rôle crucial pour l’avenir politique du pays après le changement de présidence. Dans cette perspective, Paris Vox a rencontré Vanessa Lancelot et Aurélien Legrand, respectivement candidats dans les 17 eme et 3eme circonscription de Paris qui recouvrent une partie des 17, 18 et 19 emes arrondissements.


PV : Pouvez-vous rapidement présenter vos fonctions au sein du Front National ?

Vanessa Lancelot : Je suis collaboratrice au sein du groupe au Conseil Régional et trésorière de la fédération de Paris. J’étais candidate aux élections législatives de 2012, mon score avoisinait les 7 %. Je vais me servir de cette expérience pour cette nouvelle élection, j’ai une meilleure visibilité de la situation et les adhérents sont restés fidèles.

Aurélien Legrand : Je suis conseiller régional, vice-président du groupe FN à la région et secrétaire départemental adjoint du FN Paris.

PV : Quels sont vos objectifs dans cette élection ?

Evidemment notre ambition est de faire les scores les plus élevés possibles. Nous ne sommes pas dans la même catégorie d’élection mais depuis les municipales de 2014, les scores ont explosé. Nous souhaitons à tout prix continuer le travail mené sur le terrain. Les gens ont l’habitude de nous voir dans la rue, aller à leur rencontre et ça paie.

La preuve est que malgré le départ de nombreux parisiens appartenant à la classe moyenne dû aux prix de l’immobilier qui n’en finissent pas de grimper, le niveau des adhésions est stable. Cela prouve que de nouvelles catégories d’adhérents arrivent à nous.

PV : En cas d’élection, quels sont les grands thèmes aborderiez-vous au plus vite ?

Nous sommes candidats dans des arrondissements populaires et certains sujets méritent un traitement rapide.

  • Priorité nationale au logement : nous recevons beaucoup de courriers de Français en difficulté financière qui vont être expulsés suite à la fin de la trêve hivernale. Dans le même temps, il nous est souvent rapporté que des familles étrangères occupent des logements dits très sociaux alors que des familles françaises sont dans l’attente d’un logement social depuis très longtemps.

  • La sécurité : tous les jours, Paris et l’Ile de France sont le théâtre d’actes graves ; comme à Marseille, le nombre de morts par balle est en nette progression, les vols commis sur les touristes, particulièrement asiatiques, sont monnaie courante. Dans ce cas, la seule réponse de la mairie de Paris a été de développer une coopération avec des policiers de ces pays pour aider les touristes après leur agression, ce qui ne règle pas les causes du problème.

Quand les parisiens nous remontent tous ces faits, nous ne pouvons que les encourager à voter pour nous pour qu’enfin nous ayons un poids dans les décisions prises, car à ce jour nous ne comptons aucun représentant au Conseil de Paris.

PV : Quelles sont vos relations avec la presse locale ?

Elles sont variées… au niveau de la Région, L’AFP travaille correctement, Le Parisien en revanche ne fait que relayer les dépêches du Conseil Régional sans jamais nous appeler pour approfondir ou vérifier une information, c’est le service plus que minimum à notre égard. Nous avons par contre des relations très correctes avec France 3 Ile de France et France bleu, certains d’entre nous interviennent assez régulièrement à leur antenne.

Ces médias relaient tous les jours les actions des socialistes.

Ils ont conscience de l’impact que représente la presse et sans relai la tâche est beaucoup plus compliquée pour nous.

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
Prison d’Osny (95)
Centre d'accueil de
Notez cet article :