PSG : « Stras » et ça repart !

PSG : « Stras » et ça repart !

Paris Vox – Le PSG s’est imposé, samedi 17 février, contre le RC Strasbourg. Si Paris gagne à nouveau, il n’est pas sûr que cette partie suffise à rassurer les supporters.


Bourreau du club de la capitale lors du match aller, le RC Strasbourg se présente ce samedi 17 février au Parc des Princes quelques jours après la défaite subie par le PSG contre le Real Madrid. Soucieuse de satisfaire les clients du marché chinois, les joueurs du Paris Saint-Germain affichent leur nom en chinois sur leur maillot, énième preuve de la marchandisation du football.

Pour disputer cette partie le onze parisien était assez remanié par rapport à l’équipe alignée contre Madrid.  Areola reste maître de la cage parisienne. Devant lui, la défense à 4 était composée de Kurzawa, Thiago Silva (qui retrouve son capitanat), Kimpembe et Dani Alves. Le milieu de terrain a 3 est composé de Draxler, Diarra et Lo Celso. En attaque Mbappé étant suspendu, ce sont Neymar, Cavani et Di Maria qui disputent la partie.

Comme souvent en championnat, Paris démarre en mettant le pied sur le ballon. C’est pourtant Strasbourg qui ouvre le score dès la sixième minute. Un ange passe au dessus du Parc des Princes… Paris semble décidé à ne pas laisser Strasbourg garder cet avantage. La machine parisienne redémarre et Draxler marque.

Quelques minutes passent et c’est ensuite  Neymar (21e) et Di Maria (23e) qui donnent l’avantage au club résident. Paris a plusieurs occasions d’aggraver le score mais la combinaison d’un double facteur maladresse et réussite du rempart alsacien maintient l’écart à 3-1.

Après la mi-temps, le score reste identique malgré de nombreuses actions. Et alors que Paris devrait logiquement aggraver le score, c’est Strasbourg par l’intermédiaire de Bahoken (67e) qui réduit l’écart.

Cavani, muet, maladroit et parfois malchanceux jusque-là, inscrit un doublé dans les vingt dernières minutes.

Paris s’impose 5 à 2, pas de quoi se rassurer en vue d’une qualification contre Madrid, mais au moins, Paris aura réagi !