Sport professionnel : quand le commerce prime... - ParisVox

Sport professionnel : quand le commerce prime…

Paris Vox – La recherche de nouvelles ressources pour les championnats de sport professionnel aboutit parfois à des décisions surprenantes. Nouvel exemple en date : OGC Nice – Paris SG  sera joué le dimanche 18 mars à 13h00.


Le précédent “naming”

Le “naming” est un anglicisme qui signifie l’apposition d’un nom commercial à une compétition ou un lieu contre une somme d’argent, c’est une pratique courante dans le sport professionnel.

Nous annoncions hier dans nos pages l’accord signé entre la ligue nationale de basket et un fabricant automobile. Contre une rondelette somme, la Pro A prendra désormais le nom d’un véhicule américain. Le basket hexagonal prend le chemin tracé par d’autres disciplines. Le football n’est évidemment pas en reste, la deuxième division de football est liée à une chaîne de restauration. La première division, elle, est sous contrat de “naming” avec un marchand de meubles pour 7 millions d’euros par année.

Plusieurs enceintes sportives prennent également le nom d’un partenaire commercial. Ainsi le stade de Lyon financé sur des fonds privés porte le nom d’un assureur. À Marseille, le stade Vélodrome voit un opérateur de télécommunications associé au nom historique.

Ces décisions que certains trouvent anecdotiques sont pourtant symptomatiques du basculement du sport “à la papa” vers le sport dit professionnel que l’on devrait appeler plus justement “commercial”.

Match à 13h00, nouvelle preuve du basculement vers le tout mercantile ?

La ligue de football professionnel (LFP) l’a annoncé le lundi 12 février, le match opposant l’OGC Nice au Paris SG sera joué le dimanche 18 mars à 13h00. La LFP annonce que cette programmation est faite à horaire exceptionnel afin de satisfaire le marché asiatique. Il sera en effet 20h00 en Chine et le match sera donc diffusé à un horaire “normal” là bas.

Didier Quillot, le directeur général exécutif de la LFP annonce cette décision par ces mots : 

” Un an après l’ouverture du bureau du football français à Pékin, la programmation d’une grande affiche de Ligue 1 Conforama en prime time pour le continent asiatique constitue une nouvelle étape pour mieux faire connaître le championnat de France. Cette grande première permettra une meilleure exposition de la Ligue 1 Conforama auprès du public asiatique de plus en plus intéressé par le spectacle offert par les clubs français. “

Si d’un point du vue pécuniaire, nul doute que cela servira les intérêts de la Ligue, on peut se demander s’il sert le sport. Jouer à 13h00 le dimanche n’est pas l’horaire idoine. Remplir le stade à l’heure du déjeuner n’est pas dans les habitudes des supporters français.

 

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
PARTAGEZ L'ARTICLE :
Bombe lacrymogène u
11 sans-abris sont m
Notez cet article :