Droits TV du football français : Canal disparait des écrans

Droits TV du football français : Canal disparait des écrans

Paris Vox – La Ligue de Football professionnel vient d’annoncer le résultat de l’appel à candidature pour les droits audiovisuels sur la Ligue 1 sur la période 2020-2024.


Le premier constat est que Canal Plus, diffuseur historique du Championnat de France de Football, n’a remporté aucun lot du prochain appel d’offre. Canal, qui diffuse le football français depuis 1984, ne diffusera donc  à priori plus rien à partir de 2020.

Les lots ont été répartis de la sorte :

– Le lot 1 comprenant le top 10 et 28 matches de choix 3 a été attribué à Mediapro.
– Le lot 2 comprenant le match du vendredi à 21h et le match du samedi à 17h a été attribué à Mediapro.
– Le lot 3 comprenant le match du samedi à 21h et le match du dimanche à 17h a été attribué à beIN Sports.
– Le lot 4 comprenant un match le dimanche à 13h et 4 matches le dimanche à 15h a été attribué à Mediapro.
– Le lot 5 comprenant les 3 Multiplex (J19, J37 et J38), les matches de barrage et le trophée des champions n’a pas été attribué.
– Le lot 6 comprenant les droits de diffusion d’extraits en quasi-direct sur tous les matches et les droits magazines en vidéo à la demande a été attribué à Free.
– Le lot 7 comprenant les magazines de la semaine n’a pas été attribué.

La ligue se congratule de ces résultats, et annonce le montant exceptionnel des droits TV. « Les droits audiovisuels ont été attribués pour un montant total de 1 153 471 723  euros par saison, ce qui représente une hausse de 60 % (59,7 % exactement avant attribution des lots 5 et 7) par rapport à la période 2016-2020 et un montant total de 4 613 886 892 euros pour la période 2020-2024″

Qui sont les opérateurs ?

Médiapro est un nouveau venu dans le paysage footballistique français. Ce groupe basé en Espagne  est contrôlé par un fonds privé chinois Hontai Capital (53,5 %) et WPP, groupe publicitaire anglais (22,5 %).

beIN Sports est l’une des chaînes du groupe éponyme. Propriété de l’émirat du Qatar, beIN diffuse le football français depuis plusieurs années.

droits

 

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance