Interdiction des lanceurs de balle de défense, ça ne passe pas pour les policiers.

Interdiction des lanceurs de balle de défense, ça ne passe pas pour les policiers.

Paris Vox – Le défenseur des droits recommande l’interdiction des lanceurs de balle de défense, cette décision fait grincer des dents dans les rangs policiers…


Vers une interdiction des lanceurs de balle de défense ?

Le défenseur des droits a effectué, dans un récent rapport, une préconisation appelant à l’interdiction de l’usage des lanceurs de balle de défense (LBD), les motifs avancés sont la « dangerosité » et les « risques disproportionnés » provoqués par cet arme.

Les lanceurs de balle de défense sont souvent appelés « flash ball », nom commercial fréquent de ce type d’armement. Cette arme est régulièrement utilisée par les policiers afin de repousser des émeutiers.

Le défenseur des droits est une institution dirigée par Jacques Toubon. Plusieurs de ses décisions et déclarations récentes ont fait débat comme cela a été le cas sur ses recommandations concernant l’expulsion des clandestins afghans (voir par ailleurs)

Des policiers invitent Toubon a découvrir leur quotidien

Sur sa page Facebook, le Collectif Autonome des Policiers Île de France – CAP IDF est scandalisé par cette préconisation et appelle le défenseur des droits à découvrir la réalité vécue par les forces de l’ordre au quotidien :

« Nous invitons cordialement Monsieur le Défenseur à patrouiller et intervenir avec les équipages de toutes unités en Île de France et en province.
Il ne s’agit pas seulement de visiter les locaux de police pour vérifier la dignité humaine des cellules de garde à vue, Monsieur ! !
Inspecter des commissariats est peut-être utile, voire indispensable, il serait également judicieux de constater par vous-même les conditions de travail et la pénibilité des nombreuses interventions quant aux dangers qu’elles représentent ! ! !
Nous invitons par la même occasion les hauts fonctionnaires, magistrats et personnalités politiques à nous accompagner dans notre besogne de jour comme de nuit.
Juste histoire de voir…
À votre disposition, nous vous attendons… « 

Jacques Toubon, ancien ministre de Jacques Chirac, n’a toujours pas répondu à l’invitation des policiers…

Fermer le menu