Anne Hidalgo supprime les colonies de vacances pour les enfants des employés de la mairie

Anne Hidalgo supprime les colonies de vacances pour les enfants des employés de la mairie

Paris Vox – Alors que subventions et aides continuent à pleuvoir généreusement sur les plus improbables associations (voir notamment nos articles ICI et ICI), le maire de Paris, Anne Hidalgo, a décidé de baisser de deux millions d’euros sa contribution à l’AGOSPAP, l’association en charge des œuvres sociales à la Ville de Paris.


Une réduction drastique qui représente plus de 20 % de son budget annuel et a pour résultat le fait que les inscriptions pour les colonies de vacances en direction des enfants des personnels municipaux viennent d’être « suspendues ».

une décision qui cadre mal avec la communication de la Mairie de Paris se vantant jusqu’alors que « l’offre de loisirs, de séjours et de centres de vacances pour les jeunes constitue une mission essentielle ».

Apparemment cette priorité n’en est plus une, l’aide aux migrants et le financement des futurs JO étant désormais des préoccupations autrement plus importantes pour la mairie.

Cette décision passe d’autant plus mal que la grande majorité des personnels de la Ville de Paris est composée d’agents de catégorie B et C, c’est à cire de fonctionnaires à revenus faibles ou modestes dont les enfants ne partaient en vacances que grâce aux fonds débloqués par la mairie. Désormais, peut-être y parviendront-ils s’il se font passer pour des migrants clandestins isolés…