Benoît Hamon et plusieurs élus socialistes créent un nouveau groupe au Conseil régional d’Ile-de-France

Benoît Hamon et plusieurs élus socialistes créent un nouveau groupe au Conseil régional d’Ile-de-France

Paris Vox – L’ancien et malheureux candidat socialiste à l’élection présidentielle Benoît Hamon s’est associé à neuf autres élus socialistes du Conseil régional d’Ile-de-France pour rejoindre les élus du groupe Ecologiste. Selon eux, ce choix a pour but de « renforcer l’opposition de gauche » à la présidente (LR) du Conseil régional Valérie Pécresse en vue des prochaines élections.


Le nouveau groupe ainsi constitué s’appelle  « Alternative écologique et sociale » et comptera 22 membres ( 12 élus écologistes et 10 élus socialistes).

« C’est un choix de cohérence politique autour de combats que nous portons à la Région », a déclaré Benoît Hamon qui a quitté cet été le PS pour fonder son propre mouvement. Une rupture « à l’amiable » avec les autres socialistes selon Benoit Hamon qui affirme ne pas être parti « fâché » de son ancien parti. « Il ne s’agit pas de question de personnes ou d’ambitions électorales, mais de véritables divergences de fond », a-t-il également affirmé, évoquant notamment le vote par le groupe socialiste à l’Assemblée Nationale du projet de loi antiterroriste jugé liberticide.

Des discussions avec les élus communistes seraient également engagées dans le but de « fonder une véritable maison commune de gauche ».

Le groupe Socialiste et Républicains (S&R) du Conseil régional ne compte désormais  plus que 27 membres.

Benoît  Hamon a par ailleurs annoncé qu’il allait lancer une « grande consultation » via la diffusion  dans le courant du mois d’octobre d’un questionnaire visant à « définir sur le fond et sur la forme l’identité » de son nouveau mouvement politique, qui sera officiellement lancé les 2 et 3 décembre prochains.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance