La recette du mois : le Baba au Rhum

La recette du mois : le Baba au Rhum

Paris Vox – Après avoir fait un modeste tour d’horizon des produits franciliens (https://www.parisvox.info/2016/12/07/lile-de-france-demeure-grande-terre-agricole-grandes-ressources/), nous vous proposons de prolonger notre découverte du patrimoine gastronomique francilien.


L’adage populaire dit bien  : « on est ce que l’on mange » aujourd’hui, nous vous proposons de redécouvrir un dessert qu’on trouve régulièrement chez les pâtissiers  : Le Baba au Rhum.

Bref retour historique

On raconte de nombreuses  histoires autour du Baba au Rhum, ce qui est sûr c’est qu’il a été inventé par Nicolas Stohrer. Le pâtissier, qui était polonais d’origine, travaillait à la cour de Pologne, il suivit Marie Leszczynska à Versailles lors de son mariage avec Louis XV en 1725. Dès lors, il exerça son art à la Cour où il comblera les papilles d’un public exigeant.

La pâtisserie qu’il a ouverte au 51 rue Montorgueuil à Paris en 1730 est toujours en activité aujourd’hui.

Le dessert ce nomme Baba en hommage au personnage du conte des mille et une nuits, le célèbre Ali Baba.

Le gâteau de base du Baba est un Savarin qui est un gâteau typiquement parisien également.

 

Recette

Ingrédients  :

150 g de sucre en poudre

3 œufs

60 g de beurre fondu

150 g de farine

1 sachet de levure chimique

Pour le sirop :

250 g de sucre

40 cl d’eau

15 cl de rhum ambré

 

Préparation

Préparer la pâte

Mélanger sucre et œuf à l’aide d’un batteur électrique puis incorporer le beurre, la farine et la levure. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte lisse.

Dans un moule préalablement beurré verser l’appareil.

 

Cuisson du baba

Faire cuire 15 minutes dans un four préalablement chauffé  à thermostat  6 / 180°C puis abaisser la température au thermostat 5 /150°C pendant 15 minutes à nouveau.

 

Préparation du sirop

Porter à ébullition dans une casserole l’eau et le sucre, ajouter le rhum. Laisser cuire 3 minutes à petits frémissements.

 

Démouler le Baba dans un plat creux.

 

Verser le sirop sur le gâteau pour qu’il soit bien imbibé.

 

Servir le gâteau bien frais  !

 

 

Accord met vin

On privilégiera un vin blanc doux ou un vin de liqueur tel un Macvin du Jura ou un Floc de Gascogne.

 

 

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance