Faire un don
Légion d’honneur: un 1er janvier 2022 pour une année prometteuse !

Légion d’honneur: un 1er janvier 2022 pour une année prometteuse !

Paris Vox – (tribunes) L’année commence par la distribution des Légions d’honneur, alors faute de mairie, donnez-lui une médaille…

Agnès Buzyn, ancienne candidate à la mairie de Paris, ancienne ministre de la Santé, connue pour sa gestion plus que hasardeuse du début de la crise du coronavirus, a été promue en ce 1er janvier 2022, chevalier de la légion d’honneur. Forte d’un CV sur lequel on peut lire : « démission en pleine crise du coronavirus pour conquérir la mairie de Paris : échec », « mise en examen pour mise en danger de la vie d’autrui : affaire en cours », « promotion à la tête du nouveau centre mondial de formation de L’OMS à Lyon début 2021 », Madame Agnès Buzyn fait donc partie des heureux élus pour recevoir LA médaille devenue aussi prestigieuse qu’un pin’s d’une marque de lessive bas de gamme !

Rappelons que cette médaille, autrefois prestigieuse et convoitée, était jadis décernée pour « conduite civile irréprochable et méritante ou faits de guerre exceptionnels après enquête officielle », disons jadis, car fort est de constater que la définition ne serait plus la même de nos jours… Vous pouvez a priori déserter pendant la bataille, être au cœur d’une enquête vous mettant en cause et tout de même être récompensés. Ceux qui fustigeaient Mimie Mathy d’avoir reçue cette même légion, il y a quelques années, doivent aujourd’hui relativiser et se rendre à l’évidence qu’elle avait au moins le mérite d’être un « ange gardien », aussi virtuel eut-il été. En apportant par exemple un peu de sourire à un certain public… Elle, au moins, n’aura fait de mal à personne, aux cinéphiles diront certains, mais pas de « mise en danger de la vie d’autrui », et nous ne sommes pas là pour parler cinéma bien qu’on ai le sentiment d’assister à une magistrale comédie.

À Madame Buzyn , viennent donc, entre autres, se joindre, pour cette promotion d’exception, Mr Gérard Collomb, entendu, à donner des réponses parfois « floues » dans « l’affaire Benalla » et Mr Jean François Delfraissy, président du conseil scientifique covid 19, accompagné de tous les membres du conseil scientifique (quand on vous dit qu’il y en a pour tous les copains), ce conseil bancal qui jongle avec des décisions et leurs inverses et qui joue avec la santé et le moral des Français depuis plusieurs mois maintenant… Notons que certains membres de ce conseil et/ou proches, sont au beau milieu d’un flou pour des soupçons de conflits d’intérêts engageants des sommes d’argent non négligeables provenant de laboratoires et/ou autres partenaires.

Soyons certains que la liste de plus de 500 « élus » nous réserve encore de belles surprises, vous pouvez là consulter ici !

Avant de quitter son trône, gageons que notre président sera chaleureusement remercié par ses amis pour ses cadeaux de fin de mandat, le Français courbe l’échine pour recevoir ses piqûres et les élites bombent le torse pour qu’on y accroche leurs médailles.

La République vous présente ses meilleurs vœux et commence son année en bonté, un énième petit bras d’honneur au peuple tant méprisé…