Faire un don
Surcoût du chantier du RER E: lancement d’une mission d’information

Surcoût du chantier du RER E: lancement d’une mission d’information

Paris Vox – Le conseil régional d’Île-de-France a décidé mercredi d’instaurer une mission d’information sur les surcoûts du chantier de prolongement du RER E, dénoncés par la présidente de droite Valérie Pécresse, répondant à une demande de l’opposition de gauche.

S’il a été décidé que le chantier « irait jusqu’au bout » malgré un dépassement budgétaire de d’1,7 milliard d’euros, les élus franciliens  veulent faire toute la lumière sur les raisons de ce surcoût pharamineux.

Ils vont donc « auditer le fonctionnement de l’opérateur SNCF Réseau» sur des questions «industrielles et techniques» afin de comprendre les raisons de ce dépassement budgétaire. La mission débutera «à la fin de l’année, ou début janvier» et durera six mois, et devrait permettre «de nourrir les discussions autour du financement de ce projet».

D’importants surcoûts avaient déjà été annoncés début 2021, de l’ordre de 640 millions d’euros. SNCF Réseau s’attendait à de nouveaux surcoûts liés à la crise sanitaire. Souvent appelé Éole, le RER E relie actuellement Chelles et Tournan (Seine-et-Marne), dans la banlieue est, à la gare Saint-Lazare à Paris. Il s’agit de le prolonger jusqu’à Nanterre mi-2023, puis jusqu’à Mantes-la-Jolie (Yvelines) dans un second temps. Il doit notamment être financé par la Société du Grand Paris (1,5 milliard) et la région (1,1 milliard).