Faire un don
Mobilisation populaire contre le pass sanitaire !

Mobilisation populaire contre le pass sanitaire !

Paris Vox – Belle mobilisation à Paris contre le Pass Sanitaire. Au-delà de la foule massive, l’attitude exemplaire des manifestants et leur détermination sont à souligner.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont battu le pavé samedi 17 juillet pour contester le « Pass Sanitaire ». Certains avancent qu’il y avait 150 000 personnes, d’autres affirment que le chiffre est bien moins important. À dire vrai, qu’importent les chiffres, la mobilisation est d’importance surtout lorsqu’elle intervient en pleine période de vacances scolaires, intercalée entre le 14 juillet et l’arrivée du Tour de France.

Qui pouvait croire à une telle mobilisation ?

Le gouvernement et la presse aux ordres qui n’ont cesse de dénigrer les opposants au « Pass Sanitaire » en les réduisant à des antivaccins primaires n’imaginaient certainement pas que la manifestation puisse attirer autant de monde. Les organisateurs, eux-mêmes, ont sans doute été dépassés devant la masse de participants. Le parcours, n’était pour le coup pas prévu pour une telle densité de manifestants. La foule avait en effet bien du mal à avancer dans certains petits axes,. Si le pas fût lent, il fût sûr jusqu’à l’arrivée de la manifestation ou plusieurs prises de paroles ont eu lieu.

Les élus ont une nouvelle fois brillé par leur absence à l’exception des députés Dupont-Aignan et Martine Wonner. On peut légitimement s’interroger sur l’absence de toute représentation des partis dits « d’opposition » mais qui ne s’opposent à rien. . Florian Phillipot, lui, était bien présent comme depuis des mois en tête de la contestation face aux mesures liberticides qui se succèdent mois après mois.

Mais il est inutile de s’arrêter aux « pipoles » du cortège. Il est plus intéressant de regarder qui est venu défiler. Et il y avait là, sans conteste, des gens de tous horizons constituant la France d’aujourd’hui, dans sa diversité. Toutes les classes d’âges et sociales étaient représentées. Certains défilaient masqués , en parfaite et respetcueuse entente avec les manifestants non masqués.

On pouvait même croiser des personnes vaccinées, mais indignées des décisions coercitives et punitives annoncées par Emmanuel Macron. Cette foule pacifique alternait slogans ( « Macon démission! », « Liberté! ») et chants, « La Marseillaise » étant reprise à de nombreuses occasions.

Et maintenant ?

Le gouvernement va continuer à désigner les opposants au projet élyséen comme d’obscurantistes parias forcément ultra-minoritaires. Le cortège calme et déterminé, s’il ne garantit aucune victoire législative, rassurera ceux qui se sentent trop ostracisés et isolés. Derrière, la résistance s’organise, le Cabinet Di Vizio annonce plusieurs plaintes et recours pour tenter de déjouer les plans gouvernementaux. D’autres manifestations sont également à attendre…