Faire un don
Transports : Valérie Pécresse réclame 1,3 milliard d’euros à l’Etat

Transports : Valérie Pécresse réclame 1,3 milliard d’euros à l’Etat

Paris Vox – Comme l’année dernière, la présidente d’Ile-de-France Mobilités demande une aide financière à l’Etat. 1,3 milliard d’euros, soit la moitié des 2,6 milliards d’euros versés l’année précédente.

En effet, depuis le début de l’année, du fait de la situation sanitaire, la fréquentation des transports en commun a oscillé entre 45 et 55 % de son niveau habituel. Elle est en train de remonter actuellement et devrait revenir à 80 % à la fin de l’année.

Les ventes de Navigo annuels ont ainsi baissé de 20 % et celles au mois de 40 %, entraînant un milliard d’euros de pertes tarifaires nettes. A ce chiffre, il convient  d’ajouter 300 millions d’euros en moins sur les versements mobilités, c’est-à-dire la taxe que paient les entreprises en fonction de leur masse salariale et qui baisse mécaniquement avec le chômage partiel. D’où un déficit  global de 1,3 milliard.

La demande de la région sera étudiée par  l’Assemblée nationale qui discute actuellement le projet de loi de finances rectificative.

 « Nous demandons à l’Etat une réponse claire avant l’élection. Il doit dire s’il s’engage ou non à renflouer les transports du quotidien. Nous craignons que si le scrutin ne lui est pas favorable, il ne fasse pas d’efforts » a déclaré Valérie Pécresse.

La balle est maintenant dans le camp du rapporteur de la loi de finances, qui n’est autre que Laurent Saint-Martin, tête de liste LREM aux élections régionales d’Ile-de-France.