Faire un don
Levallois : Balkany s’immisce dans les élections départementales

Levallois : Balkany s’immisce dans les élections départementales

Paris Vox – Récemment mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et « abus de biens sociaux », l’ancien Maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a envoyé un message à son successeur qui a annoncé sa volonté de se présenter aux élections départementales.

Du rififi à Levallois ! Patrick Balkany qu’on aurait pu croire, à tort, retiré de la vie politique, a publié sur ses réseaux sociaux une lettre ouverte destinée à Agnès Pottier-Dumas. Cette dernière, ancienne collaboratrice du Maire, a été élue à la Mairie l’an dernier avec le soutien de toute la droite parlementaire.

Depuis cette élection, les rapports se sont tendus entre Balkany et l’actuelle Maire. Si Patrick Balkany l’avait, lui aussi, soutenu avant le premier tour, il avait retiré ce soutien avant le deuxième…

Alors qu’Agnès Pottier-Dumas se présente dans le cadre des élections départementales, Patrick Balkany craint que cette candidature « éloigne le Maire de ses missions ». Cette « mise en garde » ne manque pas de sel car on rappellera qu’il avait lui même cumulé le poste de Maire et Député pendant de nombreuses années….

La lettre ouverte

Madame la Maire, Chère Agnès,

Je vous écris aujourd’hui cette lettre ouverte pour vous exprimer toute ma tristesse et toute ma déception. Vous avez longtemps travaillé auprès de moi à l’Assemblée Nationale, puis à la Mairie. Vous avez été une collaboratrice consciencieuse, suivant mes instructions avec beaucoup d’attention, même lorsqu’elles ne semblaient pas vous convaincre.

J’ai, sans doute naïvement, cru que vous aviez compris l’unique objectif de toutes mes décisions, celui de toujours améliorer la vie des Levalloisiens, quels que soient leurs âges ou leurs situations sociales.

Lorsque j’ai été amené à proposer un successeur afin de poursuivre l’œuvre entreprise pour notre ville depuis 1983, je me suis trouvé confronté à un dilemme car plusieurs de mes Adjoints étant prêts à conduire des listes différentes, ceci aurait conduit inévitablement à un chaos néfaste pour la Ville.

Devant cette situation, j’ai donc décidé de choisir la voie, que je pensais être celle de la jeunesse, de la compétence et de l’action, en vous proposant de conduire la liste de la Majorité municipale.

J’ai eu tort de ne pas vous écouter lorsque vous m’avez rétorqué que vous n’étiez pas faite pour assumer cette mission et que vous préfériez rester Directrice de Cabinet. Vous aviez parfaitement raison et j’ai fait une terrible erreur.

En effet, les mois passés ont démontré que vous n’assumez absolument pas votre mission de Maire au service des Levalloisiens.

En effet, je ne peux pas faire dix mètres dans la ville sans être interpellé par des Levalloisiens extrêmement déçus. Chacun me fait part de votre froideur humaine, de votre condescendance et de votre distance permanente avec les habitants, leurs besoins et leurs attentes.

Chaque administré me fait part de la dégradation des services municipaux, les agents communaux, eux, me confiant qu’ils se sentent orphelins, qu’ils ne travaillent plus en confiance, avec des directives claires et très nombreux sont ceux qui, hélas, quittent la Ville.

Tout cela m’amène à vous dire que je suis triste pour les Levalloisiens et que, pour eux et en pensant à eux, je n’apporterai pas mon soutien à votre candidature pour les prochaines Élections départementales.

Cela m’attriste énormément, mais je pense sincèrement qu’un second mandat vous éloignerait encore davantage de la Ville, ce qui serait une catastrophe supplémentaire pour les Levalloisiens.

J’espère de tout cœur qu’ils en seront majoritairement conscients.

En effet, l’essentiel pour Levallois et les Levalloisiens est que leurs élus au Conseil départemental soient membres de la Majorité départementale, afin de travailler utilement pour notre ville.

J’ai pris soin de m’assurer que Lies MESSATFA et Frédérique COLLET intégreront cette Majorité sans aucune réserve et seront entièrement solidaires de l’équipe départementale conduite par son Président et mon ami Georges Siffredi.

Vous comprendrez aisément, j’en suis certain, la nécessité qui est la mienne, de partager avec les Levalloisiens, en toute franchise et transparence, une décision aussi importante.

Avec mon amitié et ma déception,

Patrick BALKANY Membre honoraire du Parlement, Ancien Maire de Levallois