#SaccageParis : sur Twitter, les images d’un Paris abandonné

#SaccageParis : sur Twitter, les images d’un Paris abandonné

Paris Vox – Les réseaux sociaux sont une caisse de résonance à ne pas sous-estimer. La preuve avec le mot clé « Saccage Paris » qui a été très utilisé ce week-end.

L’actualité politique se joue de plus en plus sur les réseaux sociaux. Ce week-end pascal, le mot clé #saccageparis a occupé les tendances françaises de Twitter. Derrière ce mot, des images et des maux, le cri du cœur de nombreux parisiens qui refusent l’encrassement et l’enlaidissement de leur ville. Ces Parisiens ne comprennent pas les choix de la Ville en matière d’urbanisme et d’esthétisme.

On peut retrouver ces messages en suivant ce lien.

Comment ne pas comprendre ces amoureux de Paname, la carte postale s’écorne de plus en plus et Paris se tiers-mondise. Les entrées de la ville voient la réapparition de bidonvilles et certains axes de la ville sont totalement abandonnés aux toxicomanes… Le tableau est dramatique, et rien ne semble être fait pour enrayer la chute de la ville lumière.

Il ne s’agit pas d’attaquer tête baissée les agents de la ville, qu’on voit souvent à l’œuvre. Il s’agit plutôt de s’interroger sur les décisions prises et celles qui ne le sont pas. Des pans entiers de Paris semblent de plus en plus à l’abandon. Face aux attaques, parfois sévères, mais souvent justes, l’exécutif a fait l’autruche pendant plusieurs heures. Le phénomène ne se démentant, pas on a finalement eu droit à une réaction officielle du compte de la Ville.

La réponse de la Mairie à #saccageparis

1/6 – La Ville de Paris subit une campagne de dénigrement via #saccageparis.

2/6 – Comme toutes les villes de France, Paris est confrontée à des incivilités et à des problèmes de régulation de l’espace public.

3/6 – Néanmoins, certaines photos postées sont anciennes ou prises avant le passage des équipes de la propreté, particulièrement investies. 2500 agents interviennent tous les jours, plusieurs fois par jour, dans tout Paris.

4/6 – Par ailleurs, les effectifs des agents de la propreté sont actuellement réduits de 10% en raison de la propagation du virus Covid-19 (cas contact ou agents porteurs).

5/6 – Cette diminution des effectifs peut entraîner des retards de traitement, notamment des signalements #DansMaRue, une application qui permet aux usagers d’alerter sur un problème près de chez eux. Toutes les semaines, 10 000 signalements sont traités.

6/6 – Chaque jour, les agents de la Ville travaillent pour rendre Paris plus belle et ils le font bien. Merci à eux.

La réponse de la Maire semble en total décalage avec les attentes des parisiens et avec les reproches émis. Les messages sont tout sauf une cabale politique, mais bien un appel aux secours de nombreux habitants.

Pierre Liscia, porte-parole du mouvement « Soyons Libres », de Valérie Pécresse, va plus loin que ce mouvement en allant à la rencontre d’un adjoint au maire de Saint-Ouen qui désespère de l’état d’une rue au statut particulier:

https://twitter.com/PierreLiscia/status/1379157397416112130?s=20