Valérie Pécresse lance un nouveau parti

Valérie Pécresse lance un nouveau parti

Paris Vox- Valérie Pécresse lance un nouveau parti :Libres. Son lancement suscite des railleries notamment en raison de son logo. Nous vous proposons de revenir au delà de cette polémique et de découvrir ce mouvement. 

Nouveau mouvement

Ce nouveau regroupement se veut pleinement intégré au parti Les Républicains. Il ne s’agit pas d’un parti indépendant à l’heure actuelle. Ce courant de pensée a vocation à rassembler autour de Valérie Pécresse.

Quelle ligne politique ?

La ligne politique n’a rien de révolutionnaire.Il ressemble à beaucoup de mouvements lancés par des personnalités de droite parlementaire.

Le mouvement propose un débat d’idées entre adhérents et sympathisants de partis de la droite et du centre.

Le mouvement rejette toute accointance avec l’extrême droite et la droite nationale.

Pourquoi ce lancement ?

La Présidente de la région Ile-de-France annonce vouloir tirer les leçons de la défaite subie par la droite lors des scrutins de la présidentielle et des législatives.

Aucune introspection de son propre rôle et son volte-face pendant la présidentielle ou elle a tour à tour soutenu Alain Juppé puis François Fillon avant de le lâcher et de revenir. Le parti est-il taillé pour incarner une ambition uniquement personnelle ?

Polémique autour du logotype.

Le logo de Libres comporte en son sein les couleurs tricolores. Bien que le mouvement s’en défende les couleurs forment une cocarde britannique. La cocarde nationale ayant le rouge à l’extérieur. Ce choix contestable fait les joies des adversaires qui usent de railleries et moqueries.

Président de région pas suffisant ?

Valérie Pécresse est président de la région Ile-de-France. Son ambition sur le plan national semble intact. Il se murmure que l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy se serait bien vu en premier ministre de François Fillon.

Les promesses et déclarations d’intention de Valérie Pécresse sont louables. Mais certaines sont en contradiction avec des décisions prises récemment au conseil régional. (la dénonciation de tout communautarisme alors que la région irrigue abondamment certaines associations dont c’est le fond de commerce, curieux paradoxe…).

Quelle équipe avec Valérie Pécresse ?

Peu de noms filtrent sur ceux qui vont rejoindre Valérie Pécresse.

Dans les mentions légales on trouve le nom de Cédric Rivet-Sow. Ce parisien entourait François Fillon lors de la dernière présidentielle.

Fermer le menu

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politquement incorrect"

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politiquement incorrect"