Qatar: du sport, des couacs… et des morts!

Qatar: du sport, des couacs… et des morts!

Paris Vox – L’Émirat propriétaire du Paris Saint-Germain fait l’actualité. On reproche à l’état du Golfe l’organisation du Mondial des Clubs et un tournoi international de Volley-Ball. Outre-manche, on reparle des morts du Mondial…

La remise des médailles lors du mondial des clubs a suscité un malaise dans de nombreuses rédactions. Certains sont toutefois parvenus à justifier le non-contact entre les arbitres féminins et l’Émir par les règles sanitaires actuelles. Qu’importe si les premiers hommes avaient déjà tapé leur poing avec celui de l’homme d’État.

Après cette affaire, un nouveau scandale germe ces dernières heures. Le Qatar va recevoir prochainement un tournoi mondial de Volley-Ball féminin. L’équipe allemande a annoncé son intention de renoncer à sa participation. Selon le site JeanMarcMorandini.com, il a été demandé aux femmes de renoncer à leur tenue habituelle pour jouer. Les joueuses ont en effet « été invitées à porter des T-shirts et de longs pantalons plutôt que les maillots de bain échancrés habituels, une décision motivée selon la Fédération internationale de volleyball de plage par « le respect de la culture et des traditions du pays hôte ». »

L’organisateur qatari réfute d’avoir formulé une telle demande et indique que les femmes pourront jouer comme elles le souhaitent. On peut donc se demander si la Fédération Internationale a pris les devant sur les desideratas de l’hôte ou sous pression de celui-ci.

Un mondial 2022, des morts et des questions…

Si les questions précédentes ne sont pas à ignorer, le Qatar joue surtout gros avec l’organisation de la prochaine Coupe du Monde. Sans vouloir minorer les autres compétitions évoquées plus haut, aucune n’a le retentissement que peut avoir une Coupe du Monde de football.

Le Qatar est régulièrement pointé du doigt pour les conditions de travail sur les chantiers du mondial. Nos confrères du Guardian ont ainsi établi un décompte du nombre de morts depuis l’attribution du Mondial au Qatar. Selon le journal anglais, pas moins de 6 500 travailleurs migrants ont trouvé la mort sur les chantiers de la coupe de Monde.

En d’autres termes, cette coupe du Monde sera disputée sur un véritable charnier…