La Courneuve(93) : mise à jour d’un système de racket des commerçants dans le quartier des  4000

La Courneuve(93) : mise à jour d’un système de racket des commerçants dans le quartier des 4000

Paris Vox – Les faits divers délictueux et l’insécurité ont rendu célèbre le quartier des 4000 à la Courneuve. Un nouvel épisode criminel vient aujourd’hui s’ajouter à son palmarès : le racket organisé des commerçants.

En effet dix personnes ont été interpellées en début de semaine,  soupçonnées d’extorsion de fonds en bande organisée, de violences volontaires en réunion et d’une dizaine d’incendies volontaires, entre autres.

Ces arrestations font suite à une enquête ouverte e, 2019 à la suite de plusieurs incendies de commerces survenus dans le quartier des 4000  un restaurant, une boucherie, une épicerie, un fast-food… )

Lors des arrestations, , les policiers ont également saisi des produits stupéfiants et de l’argent liquide. Les suspects ont été placés en garde à vue. Ils ont entre 18 et 40  ans et habitent le quartier.

Les enquêteurs se sont notamment appuyés sur l’étude des caméras de vidéosurveillance pour identifier les suspects. Ils ont ainsi pu mettre à jour un vaste réseau d’extorsion de fonds. Les commerçants devaient payer de fortes sommes d’argent tous les mois pour payer des agents de sécurité » pour surveiller leurs établissements. Les récalcitrants étaient « punis », leurs magasins vandalisés ou incendiés.

La Cité des 4000, à l’origine dénommée Cité des Quatre Mille logements, est un quartier de la ville de La Courneuve en Seine-Saint-Denis construit à partir de mars 1956, par les architectes Clément Tambuté et Henri Delacroix. Les travaux de réalisation ont duré plus de dix ans. Devenue une cité de l’immigration, le quartier a peu à peu sombré dans la délinquance et l’insécurité malgré les promesses de passage « au kärcher » de Nicolas Sarkozy…