Publicis : mis en congé pour crime de lèse –diversité

Publicis : mis en congé pour crime de lèse –diversité

Paris Vox – Chez Publicis, on ne plaisante pas avec la diversité. C’est ce qu’a démontré son patron, Maurice Lévy, en obligeant Kevin Roberts, membre du directoire et président de l’agence Saatchi & Saatchi, à se « mettre en congé », suite à des commentaires jugés déplacés.


Le contrevenant est donc dorénavant placé en congé d’office dans l’attente d’une décision sur son sort. Nature du crime de l’intéressé ? Avoir déclaré sur le site d’information économique et technologique « Business Insider », que « le « putain » de débat sur la diversité hommes/femmes dans le secteur publicitaire était dépassé » et qu’il ne « passait pas de temps » sur ce problème.
Des propos jugés « très graves » et « contraires à l’esprit du groupe » par Maurice Lévy qui s’est empressé d’écrire aux 80 000 employés du groupe pour « réaffirmer que la diversité et l’intégration sont des impératifs sur lesquels Publicis ne négociera pas ».
Publicis Groupe est un groupe de communication français fondé en 1926 par Marcel Bleustein-Blanchet dont la principale actionnaire est sa fille, Élisabeth Badinter et actuellement dirigé par Maurice Lévy. C’est actuellement l’un des trois principaux groupes de communication au monde par le chiffre d’affaires, présent dans une centaine de pays sur les cinq continents et compte environ 80 000 collaborateurs.
C’est en 1926, dans un petit appartement du 17, rue du Faubourg-Montmartre, à Paris que Marcel Bleustein, alors âgé de 20 ans, a créé l’agence Publicis.

Fermer le menu