Législative partielle : LREM perd un siège à l’Assemblée

Législative partielle : LREM perd un siège à l’Assemblée

Paris Vox – Revers pour la majorité présidentielle. La République en Marche (REM) a été éliminée dimanche soir à l’issue du premier tour de l’élection législative partielle dans la 11ème circonscription des Yvelines.

Cette élection a été marquée par une abstention massive (87 %). LREM perd ainsi le seul siège qu’elle remettait en jeu dans cette série de partielles, où aucun candidat de la majorité ne s’est qualifié pour le second tour.

Cette élection partielle faisait suite à la démission de la députée sortante Nadia HaI, nommée en juillet ministre déléguée à la Ville. Cette démission avait pour but d’empêcher son suppléant, Monsieur Moussa Ouarouss, président de «  Droit de cité 51  », ancien président des Jeunes avec Macron à Reims, de lui succéder dans l’hémicycle, ce dernier ayant été mis en examen en août pour trafic de stupéfiants.

Au final, le candidat LREM, Pierre Luce, finit troisième avec 15,43 % des voix seulement, divisant par deux le score obtenu par Mme Hai au premier tour en 2017. Le candidat LR, M. Philippe Benassaya, maire (LR) de Bois d’Arcy, conseiller départemental (LR) des Yvelines, arrive en tête avec 36,65 % des suffrages, contre 24,85 % pour Mme Sandrine Grandgambe, conseillère régionale (Génération.s) d’Ile-de-France.

Le candidat du RN, M. Laurent Morin, arrive en quatrième position avec 7,05 % des voix.