Agnès Buzyn lâchée par les siens ?

Agnès Buzyn lâchée par les siens ?

Paris Vox – Le second tour des élections municipales approche et s’annonce compliqué pour «  La République en Marche  ». Arrivée troisième, Agnès Buzyn ne semble pas en mesure de pouvoir l’emporter. Ses colistiers prennent même des distances avec l’ancienne Ministre de la Santé…

Schiappa frappe en premier

Le premier coup de poignard est parti de Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargé(e) de l’Égalité entre les femmes et les hommes et candidate dans le 14ème arrondissement. Rassurante devant les micros, Schiappa se lâche en OFF, c’est ainsi qu’elle déclare à ses colistiers  : «  Plus personne ne pense qu’Agnès Buzyn va être élue maire de Paris  ». D’autres propos sont également croustillants et ne laissent planer aucun doute sur les pensées profondes de la Secrétaire d’Etat.

Les promesses d’assiduité au futur conseil d’arrondissement semblent déjà loin. Il faut dire qu’elles remontent au mois de janvier, à l’époque Marlène Schiappa envisageait la possibilité de s’occuper de son secrétariat d’Etat et de siéger dans le 14ème. .

Buzyn disparaît  !

Agnès Buzyn disparaît de nombreux outils de propagandes électorales. Les professions de foi de certains candidats et d’autres supports électoraux ont pour particularité de ne plus parler de la tête de liste. Gaspard Gantzer, rallié de dernière minute à Buzyn, privilégie désormais Edouard Philippe sur ses tracts. D’autres candidats, sollicitent le député «  En Marche  » de leur arrondissement pour apparaître sur différents visuels plutôt que la controversée ancienne ministre.

Source Twitter  : @bembelly

Le sondage qui fait mal

Le sondage paru dans le JDD du 7 juin fait mal pour En Marche. Les rêves de ravir Paris à Hidalgo sont loin, pire, Dati distancerait largement Buzyn.