Nuit d’émeutes dans certaines cités françaises

Nuit d’émeutes dans certaines cités françaises

Paris Vox – La nuit du 20 au 21 avril aura été particulièrement agitée dans de nombreuses cités françaises. Des scènes d’émeutes ont eu lieu un peu partout sur le territoire.

Le confinement n’empêche pas certains d’affronter la police. Samedi dernier, à Villeneuve-la-Garenne, un motard percutait la portière d’une automobile banalisée de la police. Immédiatement, certains ont crié à la bavure. Pour l’heure, il est encore trop tôt pour connaître précisément le déroulé exact des faits.

Le temps de la justice n’étant pas celui des voyous, certains dans différentes banlieues en France ont décidé de s’attaquer à la police pour « venger » le motard.

Les vidéos ci-dessous ne sont qu’un petit panaché de ce qui circulait sur les réseaux sociaux hier soir.

La liste des cités où des émeutes ont eu lieu hier est longue, on peut toutefois citer quelques exemples comme Strasbourg, Rilleux la Pape, Rouen, Roubaix, Saint-Denis, Asnières, Aulnay-sous-Bois et Villeneuve-la-Garenne.

Scènes d’émeutes à Asnières (92)
Scènes d’émeutes à Aulnay (93)

Les médias auront beau jeu de parler de « tensions » nocturnes, on est davantage là face à de la guérilla et un véritable défi lancé à l’État.