Faire un don
Essonne : nouveau week-end de violences contre les forces de l’ordre

Essonne : nouveau week-end de violences contre les forces de l’ordre

Paris Vox – C’est désormais systématique, le week-end a été l’occasion de nombreux affrontements entre bandes des cités et fonctionnaires de police dans plusieurs points du département, notamment à Etampes et Grigny.

A Etampes, une cinquantaine de voyous ont caillassé deux patrouilles de police venue tenter de récupérer un motocross volé. Sur plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on peut entendre des « jeunes » se réjouir de cette attaque et inciter leurs camarades à « allumer » les fonctionnaires de police. Les policiers ont été une fois encore obligés de prendre la fuite pour échapper au lynchage.

Un policier a été blessé à la tête. La moto volée a été conservée par les petites frappes.

A grigny, vers 21 heures, suite à un accident de voiture rue de la Serpente, une quarantaine de personnes s’attroupent autour du conducteur et deviennent de plus en plus agressives et agitées. A leur arrivée sur place, les policiers tentent de le mettre à l’abri mais ils sont à leur tour pris à partie et caillassés. Ils doivent utiliser des grenades lacrymogènes pour se dégager.

Deux heures plus tard, vers 22 h 30, à Grigny 2, nouvel incident lorsqu’une femme tente de venir récupérer des affaires chez son ex-compagnon dans le quartier. Protégée par les forces de l’ordre, son arrivée déclenche une nouvelle scène d’émeute. un groupe d’une vingtaine de voyous est dispersé par du gaz lacrymogène. Le féminisme semble avoir encore du travail dans les cités de l’immigration…

Ensuite, vers minuit dans le même secteur, une voiture est incendiée sur le parking pour attirer les pompiers sur les lieux. Ils sont ensuite accueillis par des tirs de mortiers d’artifice malgré la présence de la police.

Douce France, cher pays de mon enfance…