Emeute à la piscine municipale de Créteil

Emeute à la piscine municipale de Créteil

Paris Vox – Les grosses chaleurs ne semblent pas être propice au « vivre-ensemble ». Hier, mardi 19 juillet, 20 policiers sont intervenus et 4 interpellations ont été effectuées… à la piscine municipale !


 

Créteil, préfecture du Val-de-marne, dernier département français à majorité communiste, est une commune reconnue pour son multiculturalisme et sa grande diversité. Ainsi, cohabitent notamment une forte population de confession juive, une importante population maghrébine, ainsi qu’une très importante population africaine.

La ville se voudrait donc un laboratoire idéologique pour nos gouvernants politiques en termes de « vivre-ensemble » et de « mixité réussie » mais l’actualité met malheureusement plus souvent en avant ses échecs, notamment en termes d’insécurité et d’incivisme.

Ainsi, en ce mois de juillet particulièrement chaud, la piscine à vagues de Créteil a été ouverte au public, avec 1800 places. Mais ce mardi 19 juillet, dès l’ouverture, de nombreux incidents ont eu lieu, provoqués par l’incivisme de « centaines de jeunes » qui ont littéralement pris d’assaut la piscine, notamment en grimpant par-dessus les grilles, ainsi qu’en bousculant les nombreuses familles qui formaient une queue de 100 mètres de long devant l’entrée.

A 14h00, 20 policiers sont intervenus une première fois, afin de calmer la situation, devenue incontrôlable.

Piscine bondée, bousculades, bruit, situation insoutenable…C’est à ce moment que trois coups de feu ont retenti : il s’agissait de « jeune »s utilisant un pistolet à blanc. La police est alors revenue une seconde fois et a interpellé quatre personnes.

Cette intervention ne poussant pas vraiment le reste des « jeunes » présents à se calmer, ces derniers ont continué à semer le trouble, tout en chantant au milieu de la piscine « Venez nous chercher ! Venez nous chercher ! » ou encore « On s’en bat les c… ! On s’en bat les c… ».

La piscine municipale, nouvelle zone à risques ?

Fermer le menu