Zone de non-droit, confinement ou pas : la délinquance est là !

Zone de non-droit, confinement ou pas : la délinquance est là !

Paris Vox – Si de la grande majorité des citoyens franciliens respecte le confinement, une minorité semble faire fi des consignes et fait prendre des risques à l’ensemble des populations quand ils n’attaquent pas directement ceux qui sont censés les protéger…

Les images font le tour des réseaux sociaux. Ici une femme crache aux visages de policiers qui lui intime l’ordre de rentrer chez elle. Là, une bagarre éclate devant la boucherie Halal du Kremblin Bicètre.

Ces comportements, bien qu’isolés pour le moment, soulignent l’incivisme et l’irresponsabilité d’une partie de la population.

Ces comportements, loin d’être excusables, sont cependant bien peu de choses par rapport à d’autres…

Ainsi, à la Courneuve, la police a procédé lundi à l’interpellation d’un vendeur à la sauvette qui vendait des masques et du gel hydroalcoolique à 10 euros l’unité. Les produits qui venaient d’Asie étaient de médiocre qualité et ne garantissait en rien une quelconque protection.

A Tremblay-en-France, cette nuit ce sont 3 individus qui ont cette nuit tenté de voler de la nourriture dans un supermarché et on été surpris par la maréchaussée alors qu’ils remplissaient leurs chariots de courses…

Pire encore, à Aulnay-sous-Bois (93) les pompiers ont du intervenir pour des incendies de poubelles. Les policiers qui accompagnaient les soldats du feu ont alors reçu divers projectiles. Plusieurs « lapideurs » ont été placés en garde-à-vue…

Juqu’ici tout va bien…