Copinage et pantouflage : Jack Lang reconduit à la présidence de l’Institut du monde arabe (IMA)

Copinage et pantouflage : Jack Lang reconduit à la présidence de l’Institut du monde arabe (IMA)

Paris Vox – L’ancien ministre et figure tutélaire de la « gauche caviar », Jack Lang a été reconduit pour trois nouvelles années à la présidence de l’Institut du monde arabe (IMA)

Sur proposition du président de la République, Emmanuel Marcon, et en accord avec le Haut Conseil de l’IMA, qui rassemble tous les ambassadeurs des pays arabes, Jack Lang a donc été reconduit à l’unanimité par le conseil d’administration pour un troisième mandat.

Le conseil d’administration, dans lequel un plus grand nombre de femmes font leur entrée, a nommé un nouveau bureau comprenant six membres, a également annoncé l’institution.

Agé désormais de 80 ans, ministre de la Culture de 1981 à 1986, puis de 1988 à 1993, ainsi que de l’Education nationale de 2000 à 2002, ce fidèle de François Mitterrand a été nommé par M. François Hollande en 2013 à la présidence de l’IMA.

A la tête de l’IMA, son salaire est estimé à environ 10 000 euros par mois, qu’il cumule bien entendu avec ses diverses retraites.