Retraites : des avocats en colère bloquent l’entrée du Tribunal de Paris

Retraites : des avocats en colère bloquent l’entrée du Tribunal de Paris

Paris Vox – Ce sont plusieurs dizaines d’avocats qui ont bloqué ce matin, lundi 24 février, l’accès au Tribunal de paris pendant plus de trois heures. Ils entendaient ainsi une nouvelle fois protester contre la réforme de leur régime autonome de retraite.

Ce blocage des entrées du public comme des professionnels a rapidement entraîné la constitution d’une impressionnante file d’attente de  plus d’une centaine de personnes.

L’action s’est déroulée quelques heures avant le début du procès de l’ancien Premier ministre François Fillon où 200 journalistes sont attendus.

Les manifestants étaient munis de banderoles «  Avocats en colère  » et de drapeaux du Syndicat des avocats de France (SAF). De nombreux slogans ont été scandés et des fumigènes ont été allumés.

Selon les participants à l’action, la réforme de leur régime de retraite va entraîner la fermeture de centaines de petits cabinets et restreindre l’accès à la justice des plus démunis.

Les CRS dépêchés sur place n’ont pas eu besoin d’intervenir, les manifestants se dispersant d’eux-mêmes en fin de matinée.

Les avocats entament ainsi leur huitième semaine de grève, une grève qui a conduit au renvoi de milliers d’audiences et à l’engorgement des tribunaux, où le nombre d’affaires en attente ne cesse d’augmenter. Elle devrait être reconduite au moins jusqu’à début mars, le gouvernement ne semblant pas prendre en compte les revendications des  grévistes.