Ile de France : les retraités modestes sacrifiés ? - ParisVox

Ile de France : les retraités modestes sacrifiés ?

Paris Vox – Suite aux restrictions budgétaires, la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse) d’Ile de France est au bord de l’explosion et accumulent des retards dans le traitement des dossiers. Ainsi, plusieurs milliers de retraités voient le versement de leurs pensions retardé voire même bloqué.


L’augmentation des dépôts de dossiers associée à la baisse régulière des effectifs entraîne des « situations de forte tension » dans plusieurs Cnav et plus particulièrement dans celle d’Ile de France, de l’aveu même de Pascal Emile, son directeur délégué.

D’après la CGT ce sont plus de 730 postes qui ont été supprimés depuis 2014 et l’on ne compte que 31 agences où l’on traite les dossiers en Ile-de-France contre 170 points d’accueil il y a 20 ans.

La situation est préoccupante car tant que le dossier déposé à la Cnav n’est pas validé, les droits à la retraite complémentaire ne sont pas débloqués et ainsi des milliers de retraités modestes se retrouvent privés de ressources.

Déjà en mars, il avait fallu faire appel à des agents d’Orléans et de Nancy pour résorber le retard accumulé. Une solution de fortune, absolument pas pérenne et dénoncée par les syndicats.

Salariés et organisations syndicales comptent sur la journée de mobilisation nationale du 12 septembre prochain pour mettre la pression sur le gouvernement afin d’obtenir les moyens matériels et humains nécessaires au rétablissement de la situation.

 

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
PARTAGEZ L'ARTICLE :
Tribunal administrat
Les bouquinistes des
Notez cet article :