Yvelines : 600 migrants tibétains évacués

Yvelines : 600 migrants tibétains évacués

Paris Vox – Après les Afghans, les Erythréens, les Maliens, les Soudanais, les Syriens, les irakiens (liste non exhaustive)…voici les tibétains  ! Ainsi, près 600 migrants tibétains, qui avaient monté un campement sauvage en bordure de forêt de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), ont été évacués et «mis à l’abri» ce matin.

Selon la préfecture, l’évacuation du campement s’est déroulée dans le calme.

Hormis les couples et les rares familles avec enfants, femmes et hommes étaient pris en charge séparément par des agents préfectoraux et des bénévoles pour être conduits par bus dans des structures en d’accueil situées dans plusieurs villes du département, mais aussi à Nanterre ou en Essonne.

Les Tibétains convergent dans la région de Conflans-Sainte-Honorine depuis qu’une association qui y a son siège a commencé à en aider certains au début des années 2010.  Cet aide a provoqué un « appel  d’air », l’information s’étant répandue au Tibet.

Le nombre de demandeurs d’asile venant de cette région occupée par la Chine ne cesse de grossir chaque année.

Sur le haut plateau tibétain, au nord de l’Himalaya, le Tibet est une région autonome de Chine surnommée « toit du monde » du fait de ses immenses sommets. Elle partage le mont Everest avec le Népal. Sa capital Lhassa comporte le palais du Potala, au sommet d’une colline, ancienne résidence d’hiver du Dalai Lama, et le temple du Jokhang, cœur spirituel du Tibet.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance