Plus d’un million de franciliens mal-logés

Plus d’un million de franciliens mal-logés

Paris Vox – 9,3 % des franciliens souffrent de mal-logement » selon la grande enquête 2017 sur le logement en Ile-de-France réalisée grâce à l’exploitation des données Insee 2013 par la direction régionale de l’Insee. Selon cette étude, ce sont donc 1 108 300 franciliens qui vivent dans des conditions d’habitation « précaires » (confort précaire, surpeuplement, insalubrité…). 159 000 d’entre eux n’ont pas d’habitation du tout.


Alors que l’effort financier pour se loger n’a jamais été aussi lourd et que l’accès à la propriété est de plus en plus difficile,  c’est donc  près d’un Francilien sur dix qui connaît le mal logement.

Une situation qui ne semble pourtant pas être la priorité ni de l’Etat, ni de la Région, ni de la mairie de Paris qui préfèrent conjuguer leurs efforts pour « pérenniser, améliorer et fluidifier » l’accueil des migrants clandestins.

En visite au centre d’accueil de porte de la Chapelle, le préfet d’Ile-de-France, Miche Delpuech, a notamment déclaré vouloir « s’appuyer sur les 90 centres d’accueil de la région parisienne, et leurs 75000 places, pour désengorger les structures d’accueil de Paris intra-muros.  De nouveaux efforts budgétaires devraient également être faits pour « développer la capacité d’accueil et d’hébergement de la région ».