4 personnes s’échappent du centre de rétention administrative de Palaiseau

4 personnes s’échappent du centre de rétention administrative de Palaiseau

Paris Vox – Quatre personnes retenues au sein du centre de rétention administrative de Palaiseau dans l’Essonne se sont évadées dans la nuit du 16 au 17 janvier. 


4 clandestins s’échappent de nuit

Une évasion digne d’un film. C’est en sciant des barreaux et en fabricant une corde avec des draps que quatre hommes se sont échappés du centre de rétention administrative de Palaiseau.

Selon le journal Le Parisien, qui a révélé cette affaire en premier, il n’y aurait que 4 gardiens pour 20 personnes retenues dans l’enceinte du centre. Les hommes ont pris la fuite dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 janvier.

Ces quatre hommes étaient entrés de façon illicite sur le territoire français. Ils devaient faire l’objet d’une reconduite dans leur pays d’origine prochainement.

Qu’est qu’un centre de rétention administrative (CRA) ?

Sur son site internet le ministère de l’intérieur explique ce qu’est un CRA. On en dénombre 25 pour 1755 places au total.

« Les centres de rétention administrative ont été officiellement crées par la loi du 29 octobre 1981.

Le centre de rétention administrative est un bâtiment surveillé par la police ou la gendarmerie nationale où l’administration peut retenir, pour une durée limitée et sous contrôle juridictionnel, les étrangers faisant l’objet d’une procédure d’éloignement et ne pouvant pas quitter immédiatement la France. La phase de placement est appelée la rétention administrative.

Le centre de rétention administrative ne relève pas de l’administration pénitentiaire. Il n’est pas une prison car la privation de liberté ne relève pas d’une décision judiciaire. Le placement dans un CRA relève d’une décision administrative. La privation de liberté n’a pas un caractère coercitif. Il faut donc parler de rétention et non de détention ou d’emprisonnement. »