Migrants : Le jeu de l’oie, nouvel instrument de propagande

Migrants : Le jeu de l’oie, nouvel instrument de propagande

Paris Vox – La Cimade, association engagée de longue date dans l’aide aux migrants et réfugiés, propose ce mercredi 20 novembre de jouer à un jeu de l’oie qui représente le « Parcours de migrant·e·s. ».

La propagande, le jeu ne convient pas aux enfants de moins de 36 mois !

Ce jeu, destiné aux plus de 12 ans et dont nous laissons nos lecteurs apprécier le plateau de jeu, est présenté ainsi par la Cimade :

Le jeu Parcours de migrant·e·s invite à se lancer dans le parcours d’une personne migrante qui quitte son pays, prend la route pour venir en France et qui tâche d’y (re)construire sa vie.

Chaque joueuse ou joueur représente une personne migrante (profil tiré au sort au début du jeu) et endosse son parcours jusqu’à la case «Arrivée».

Les participant·e·s vont ainsi découvrir les difficultés de la vie quotidienne de la marocaine Nora, du malien Issa ou encore de la famille roumaine Luca.

Le jeu est également l’occasion de s’informer sur le droit des personnes migrantes et de se questionner sur nos propres idées reçues.

C’est donc un bel exemple de culpabilisation et d’endoctrinement des jeunes qui se déroulera ce mercredi à la Bibliothèque Václav Havel dans le 18ème arrondissement.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance