France –Turquie : un match sous haute tension

France –Turquie : un match sous haute tension

Paris Vox – Les matchs de football entre l’équipe de France et une sélection représentante d’un pays disposant d’une forte communauté immigrée sur le sol français sont presque toujours l’occasion de heurts, de violences et dé débordement. Le prochain match de l’équipe de France, lundi au stade de France contre la Turquie, s’annonce tout particulièrement « sensible » étant donné le contexte politique actuel.

C’est pourquoi, à J-1 de l’événement, la Fédération française de football veut toutes les précautions sur le plan sécuritaire. Pour ce match de qualification pour l’Euro 2020, l’ambiance risque d’être particulièrement « chaude » dans les tribunes et en dehors du stade.  Officiellement, 3800 fans turcs sont attendus au stade de France, mais, d’autres chiffres officieux laissent entendre une présence beaucoup plus conséquente, certains évoquant le chiffre de 30 000 supporters.

«On est en contact avec le ministère de l’Intérieur car il y aura beaucoup de Turcs. Certains font le déplacement, d’autres vivent en France ou en Europe (Allemagne, Pologne), et tous ne partagent pas la même vision politique. Il peut y avoir des réactions, l’ambiance peut être tendue», a ainsi déclaré Noël Le Graët dans le JDD.

Certains observateurs craignent aussi qu’une partie des supporters turcs veuillent faire « payer » à la France les positions du gouvernement Macron  fermement opposé à l’intervention militaire ottomane dans le nord de la Syrie. La Marseillaise pourrait ainsi être uen nouvelle fois copieusement huée.

 Pour faire face à toute éventualité, le dispositif de sécurité sera donc renforcé. Environ 600 policiers, à la fois des CRS et des unités mobiles, seront mobilisés autour de l’enceinte dès lundi en fin d’après-midi. 1400 stadiers viendront aussi prêter main forte, contre 1100 habituellement rassemblés pour ce genre de match

Fermer le menu