Le PSG ridiculisé, des remèdes à trouver !

Le PSG ridiculisé, des remèdes à trouver !

Paris Vox – Le Paris Saint-Germain s’est incliné en finale de la Coupe de France, dernier épisode en date d’une douloureuse saison…

Paris éliminé, PSG ridiculisé !

Le Paris Saint-Germain ne gagnera cette saison « que » le titre de Champion de France. Ce qui n’est pas rien mais qui s’avère bien faible au regard des dernières années ainsi que des ambitions affichées. Les millions injectés n’auront pas permis au club de grandir comme escompté, pire le club est régulièrement la risée des amateurs de football en Europe. Le dopage financier pratiqué par le Qatar n’aura notamment pas permis d’éviter une humiliation contre Manchester United.

En coupe nationale, les bretons auront été les bourreaux du club parisien. Guingamp avait ainsi éliminé le PSG en demi-finale de la Coupe de la Ligue. C’est Rennes qui aura éliminé Paris dans un match où les joueurs de la capitale menaient pourtant deux à zéro.

A la douleur de l’élimination s’ajoute celle du ridicule, à chaque fois Paris perd contre un adversaire qui semblait à priori à sa portée.

Un complexe de supériorité

De nombreux joueurs du Paris Saint-Germain se voient visiblement plus beaux qu’ils ne le sont. Sur le terrain, le beau geste est toujours recherché quitte à être moins efficace. Le dribble est toujours privilégié au détriment de l’efficacité. Les bases d’un football efficace, contrôle – passe, sont oubliées, peu de joueurs proposent des solutions, on a l’impression que les joueurs attendent que Neymar ou Mbappé débloquent la situation.

Défensivement, Paris prend de nombreux buts ces dernières semaines. L’équipe est coupée en deux et personne ne semble se soucier du repli défensif. Les défenseurs centraux enchainent les erreurs individuelles, sans trop qu’on arrive à comprendre pourquoi. Le marquage est de plus en plus aléatoire sur les phases arrêtées.

La direction du PSG également responsable

Depuis qu’il est arrivé dans la capitale Thomas Tuchel se plaint de son effectif. Il pointe régulièrement le déficit de son milieu de terrain. Si Paris a enregistré l’arrivée de Paredes au mercato hivernal, Rabiot blacklisté et Diarra à la retraite, numériquement il y a un joueur de moins.

Rabiot, parlons-en, les caprices de la diva parisienne pourraient occuper bien des pages, mais la mauvaise gestion de sa situation par la direction sportive parisienne pourrait en occuper au moins autant…

Le président Al Khelaifi, qui cumule les casquettes au Qatar et en Europe, ne serait pas assez présent au club. On lui reproche également une trop grande proximité avec les joueurs et une grande propension à céder aux caprices des starlettes parisiennes. Antero Henrique, le directeur sportif, semble en conflit permanent avec Tuchel. Sa gestion des derniers mercato parisien est hasardeuse.

Il va falloir réagir rapidement pour le PSG et prendre de nombreuses décisions. C’est le prix pour éviter de nouvelles désillusions…

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance