Isabelle Saporta contre « la merde dans les cantines » à Paris

Isabelle Saporta contre « la merde dans les cantines » à Paris

Paris Vox – Isabelle Saporta, ancienne journaliste de RTL, désormais engagée en politique expliquait il y a quelques jours à nos confrères de Yahoo les motivations de son engagement citoyen à Paris. Parmi les ééments cités, elle avance qu’étant mère de deux filles, elle en a marre « qu’elles respirent un air vicié, qu’elles bouffent de la merde à la cantine ».

C’est le cri du coeur d’une mère. Isabelle Saporta, compagne de Yannick Jadot, s’installe dans le combat des municipales auprès de Gaspard Gantzer pour « changer les choses ». Lorsque nos confrères de Yahoo lui demandent pourquoi elle décide de s’engager, Saporta est cash :

« J’ai 2 petites filles. J’en ai marre qu’elles respirent un air vicié, qu’elles bouffent de la merde à la cantine »

L’expression fera certainement plaisir aux personnels des cantines des écoles parisiennes. La journaliste ne prend aucune forme et déclare tout de go que la nourriture des cantines est de la « merde ». Aucune nuance n’est apportée, et la demande de plus de moyens ou d’améliorer la qualité des produits aurait pu sans doute être formulée différemment.

Il est vrai que la cantine de RTL et les restaurants que fréquente ordinairement la journaliste sont certainement de bien meilleure qualité mais ont également un autre prix…

Cette phrase est révélatrice d’une personnalité hors sol. Pour de nombreux petits parisiens, les cantines des écoles constituent le seul vrai repas équilibré de la journée. Celui-ci est de plus pensé par des nutritionnistes. Son budget est déjà lourd pour l’économie familiae. Jouer sur l’émotion plus que sur le fond, tel semble être l’angle choisi par Isabelle Saporta dans sa campagne… Bref, rien de nouveau sous le soleil de la politique des nantis déconnectés.

Fermer le menu