Inquiétudes autour de la possible pollution des sols des écoles et des crèches d’Ile-de-France

Inquiétudes autour de la possible pollution des sols des écoles et des crèches d’Ile-de-France

Paris Vox – C’est l’ONG « Robin des bois » qui tire la sonnette d’alarme et demande que le public soit davantage informé. S’appuyant sur des diagnostics de pollution réalisés en 2012-2013, l’ONG s’inquiète en effet de la pollution chimique de certains sols sur lesquels sont implantées des écoles et des crèches.


En effet un certain nombre  de ces sols  seraient souillés par de nombreux produits nocifs tels des hydrocarbures, des solvants chlorés, ou du plomb. L’organisation écologiste déplore que la diffusion de ces diagnostics ait été beaucoup trop confidentielle et que les parents d’élèves, les enseignants et les enfants n’aient pas été avisés.

Selon l’ONG, en Ile-de-France, 4 % des 123 établissements accueillant des enfants et adolescents doivent « faire l’objet d’aménagements et de précautions d’usage » (classés C), comme la fermeture de jardins pédagogiques ou l’amélioration de la ventilation, et 58 % « doivent faire l’objet d’une vigilance renforcée sur le long terme ». Des chiffres largement préoccupants…

Pour Paris intra-muros, sur les 40 crèches diagnostiquées, 52 % sont classées B et 23 % sont classées C. Pour certaines d’entre elles, de lourdes et coûteuses opérations de dépollution seraient nécessaires.

 

Plus de détails et d’informations : http://www.robindesbois.org/votre-ecole-est-elle-toxique/

Fermer le menu