CETA : analyse du vote

CETA : analyse du vote

Paris Vox – L’Assemblée Nationale a ratifié l’accord économique entre les pays de l’Union Européenne et le Canada. 266 députés ont voté pour l’adoption de ce traité commercial controversé. Analyse par groupe de ce vote.

Le groupe LREM divisé

Le groupe En Marche, qui est majoritaire à l’Assemblée Nationale, a voté de manière dispersée. La majorité du groupe (229) s’est prononcée pour le CETA, 9 députés ont voté contre (Éric Alauzet, Lionel Causse, Yves Daniel, Olivier Gaillard, Albane Gaillot, Sandrine Le Feur, Jean François Mbaye, Xavier Paluszkiewicz et Benoît Potterie). 52 députés se sont abstenus et auraient pu mettre la majorité en difficulté en votant contre… Mais il aurait sans doute fallu un peu de courage…

LR et PS contre

Le vote des Républicains sur le CETA était attendu. Seule Constance Le Grip a voté pour. L’ensemble des autres députés LR ont rejeté le texte à l’exception de cinq députés qui se sont abstenus dont l’ancien ministre Eric Woerth…

L’ensemble des députés du groupe PS ont voté contre.

Les forces du centre divisées

Côté Modem, 32 députés suivent leur allié En Marche. 6 députés s’abstiennent et 2 votent contre (Erwan Balanant et Géraldine Bannier).

Les députés du groupe Libertés et Territoires ont tous voté contre le texte à l’exception de M’jid El Guerrab.

A l’UDI, on a l’impression qu’aucune ligne ne s’est dégagée. 2 députés votent pour le CETA. 14 votent contre et 10 s’abstiennent.

Gauche et droite radicale contre le texte

Les groupes communistes et de la France insoumise ont voté unanimement contre ce texte. Chez les non inscrits (où figurent notamment les élus RN), on constate le même rejet du texte.

Parmi les députés non inscrits, seul Patrick Loiseau a voté pour, une manière de remercier Richard Ferrand ?

Pour retrouver l’ensemble des votes.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance