Un député LREM frappe à la tête un responsable PS à coups de casque

Un député LREM frappe à la tête un responsable PS à coups de casque

Paris Vox – Exemplarité macroniste, énième épisode… Cette fois c’est, selon l’hebdomadaire Marianne de député « La République En Marche », M’Jid El Guerrab  qui est impliqué dans un fait divers. Il aurait en effet porté aux moins deux violents coups de casque à Boris Faure, responsable socialiste, hier, mercredi 30 août, dans le 5e arrondissement de Paris.


Une conversation sur le « communautarisme » qui aurait dégénérée. Voilà quelle serait la cause de la violente agression qui a conduit Boris Faure, le visage en sang, à être transporté à l’hôpital par les pompiers. Le responsable socialiste a été opéré durant l anuit et est encore à l’heure actuelle en observation. Une plainte pour coups et blessures volontaires devrait être déposée.

De son côté, », M’Jid El Guerrab, député macroniste des français de l’étranger, a tenté de justifier son geste en arguant qu’il avait lui-même été d’abord agressé – uniquement verbalement quoi qu’il en soit – et avait même subi des insultes racistes, se faisant traiter de « sale arabe » par sa victime. Cet argument massue, quasi systématiquement employé par toute personne issue d’une minorité dès lors  qu’elle ait impliquée dans des faits de violence, est évidemment totalement nié par Boris Faure et son entourage.

Par ailleurs, les agents de sécurité qui sont intervenus pour séparer les deux hommes affirment que M’Jid El Guerrab  était prêt à porter d’autres coups et se serait certainement « acharné » sans leur intervention.

M’Jid El Guerrab  n’a pas, pour le moment, été inquiété par la police.

 

Fermer le menu