Faire un don
La Jordanie refuse d’extrader un suspect dans l’attentat de la rue des Rosiers

La Jordanie refuse d’extrader un suspect dans l’attentat de la rue des Rosiers

Paris Vox – Une affaire judiciaire qui semble ne jamais vouloir trouver de fin… La Cour de cassation jordanienne a en effet rejeté la demande d’extradition vers la France d’un suspect de l’attentat de la rue des Rosiers.

Cet attentat avait fait 6 morts dans un restaurant juif à Paris en août 1982

Le suspect réclamé par le France est Nizar Tawfiq Mussa Hamada, un Jordanien d’origine palestinienne, âgé de 57 ans,  soupçonné d’avoir appartenu au commando qui a perpétré l’attentat

«Le tribunal de première instance d’Amman avait décidé en février 2016 de ne pas l’extrader, car les conditions d’extradition n’étaient pas réunies et l’affaire, remontant à 30 ans, dépassait le délai de prescription», a déclaré son avocat. En effet, a loi jordanienne prévoit un délai de prescription de 20 ans.

Déjà en octobre 2015, la justice jordanienne avait rejeté l’extradition de Souhair Mouhamed Hassan Khalid al-Abassi, alias Amjad Atta, considéré comme le cerveau de l’attentat.