1er mai : des commerces contraints à baisser le rideau

1er mai : des commerces contraints à baisser le rideau

Paris Vox – Les autorités se montrent de plus en plus fébriles à l’approche du 1er mai, craignant que les traditionnels défilés ne soient l’occasion de nouvelles violences et dégradations. Ainsi, voulant «  limiter la casse  », la Préfecture de police de Paris a décidé de prendre un arrêté de fermeture des établissements présents sur le parcours du principal cortège.

La manifestation concernée est celle qui doit partir de Montparnasse pour rejoindre la place d’Italie.

En prenant un tel arrêté, le nouveau préfet de police Didier Lallement espère éviter le scénario de 2018 et ses importantes dégradations, notamment autour de la Gare d’Austerlitz.

Deux « symboles macronistes » se situent sur le parcours de la manifestation seraient particulièrement menacés  : la Rotonde, restaurant où le candidat d’En Marche avait célébré sa qualification au second tour de l’élection présidentielle, et la place de la Contrescarpe, où son ex-conseiller Alexandre Benalla avait violemment  interpellé un couple le 1er mai 2018.

Ainsi, cette année, les responsables des commerces, débits de boissons et restaurants seront obligés de fermer leurs portes et « de mettre en place des moyens de protection de leurs établissements contre les dégradations et pillages ». Les « terrasses » ou « étalages » devront être vidées « de tout mobilier pouvant servir de projectile ou d’arme par destination ». Ces mesures pourront être levées « au cas par cas » et en fonction de l’évolution de la situation.

Fermer le menu