Soral condamné à un an de prison ferme.

Soral condamné à un an de prison ferme.

Paris Vox – L’essayiste Alain Soral vient d’être condamné ce lundi par le tribunal correctionnel de Paris à un an de prison ferme, assorti d’un mandat d’arrêt, pour contestation de l’existence de la Shoah.

L’information vient de tomber et est relayée abondamment par la presse généraliste. Alain Soral est condamné à un an de prison ferme. On lui reproche la publication sur le site Égalité et Réconciliation des conclusions litigieuses de son avocat pour une autre affaire judiciaire.

Maitre Viguier, qui représente habituellement Alain Soral, a été condamné pour sa part à 5000 euros d’amende pour complicité. Il lui est reproché le contenu de ces conclusions postées sur le site internet.

Jugement sévère et inquiétant pour la liberté d’expression

Cette condamnation va au-delà des réquisitions du parquet. En effet ce dernier était un peu plus clément et demandé six mois de prison ferme contre l’écrivain et 15000 euros d’amende contre son conseil.

La France, terre des « libertés et des droits de l’homme », prouve une fois encore que certains propos sont plus durement sanctionnés que certains actes criminels… De plus cette nouvelle condamnation pour l’auteur de Comprendre l’Empire est cette fois assortie d’un mandat d’arrêt.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance