L’extrême gauche au salon du livre : Merci Pécresse !

L’extrême gauche au salon du livre : Merci Pécresse !

Paris Vox – La région Ile-de-France accueille sur son stand au salon du livre, 80 éditeurs, parmi ceux-ci une maison d’édition « libertaire ». Les électeurs de Valérie Pécresse apprécieront !

Qu’est ce qui distingue une politique de droite ou de gauche au sein du conseil régional d’Ile-de-France ? A cette vaste question, on serait tenté de répondre beaucoup de choses. Dans les faits, en fait pas tant que ça, en tout cas dans le domaine de la culture…

Ainsi, la région accueille pas moins de 80 éditeurs sur son stand au salon du Livre. Parmi ces éditeurs « hébergés » on trouve Libertalia, éditeur « libertaire » (d’extême-gauche) qui se donne « pour objectif d’armer les esprits et de les préparer à des lendemains solidaires et libertaires « .

Libertalia a édité plusieurs ouvrages pas vraiment conforme à la ligne affichée par Valérie Pecresse ni à celle de ses électeurs, on peut notamment citer :

  • « Je n’aime pas la police de mon pays », de Maurice Rajsfus, ancien président de Ras’l’Front 
  • « Apprendre à désobéir » de Grégory Chambat et Laurnec Biberfeld
  • « Tue ton patron » de Jean-Pierre Levaray
  • « Le Grand Soir » d’Aurélie Carrier
  • « L’abolition de la prison » de Jacques Lesage de La Haye

Certains loueront l’ouverture d’esprit et le pluralisme de la majorité régionale, d’autres y verront un signe de frilosité de Valérie Pécresse. Les éditeurs catholiques ou patriotes semblent en effet pour leur part bien oubliés par la région…

Nous révélions il y a plusieurs mois dans nos colonnes le soutien de la majorité a des associations Pro GPA et PMA malgré une opposition « affichée » à cette pratique… Une fois encore la droite parlementaire brille par son incohérence et promeut les idéologies qu’elle est censée combattre…

Fermer le menu