Paris SG, le match d’après…

Paris SG, le match d’après…

Paris Vox – Après l’élimination européenne honteuse contre Manchester United, le PSG retrouve la compétition contre Dijon.

Ni Fleurs, Ni Couronnes…

Il y a une semaine nous écrivions un article ou nous disions que le club de la capitale était face à son histoire. Fidèle à la face récente ce celle-ci, le PSG s’est incliné sur le Parc des Princes, dans un match “imperdable”. Deux ans après l’élimination honteuse à Barcelone, Paris sort une nouvelle fois. Certains pointeront du doigt le penalty accordé à la dernière minute. Les plus réalistes reconnaîtront que Paris n’a rien fait de ce qu’il fallait faire pendant le match et méritait d’être puni.

Retour au terrain… pour le match d’après

Si le club était dispensé de rencontre le week-end dernier, Paris renoue avec le championnat ce mardi. Ce sera a Dijon. Cette partie correspond à un match reporté lors de l’hiver suite au mouvement des Gilets Jaunes.

Pour cette rencontre de nombreux joueurs manquent à l’appel. Cavani, Neymar, Nsoki, Draxler, Alves et Paredes ne pourront pas jouer en terre bourguignonne. Les ultras parisiens, remontés contre l’équipe, seront également absents. Mais malgré ces absents, Paris est censé avoir les atouts suffisants pour jouer et battre l’une des lanternes rouges du championnat…

Gazon maudit !

Du scénario de ce match il ne faut pas attendre grand chose. Nombreux sont les joueurs qui aimeraient désormais être en vacances. L’indigence montrée sur le terrain européen offre désormais comme seul horizon aux starlettes parisiennes les pelouses cabossées de l’hexagone…

PSG, fais nous à nouveau rêver…

Fesser ses adversaires en championnat ne redonnera pas le moral aux supporters parisiens. Cette saison, pourtant débutée sur des bases records en championnat, est presque déjà à oublier. La rencontre contre l’Olympique de Marseille sera scrutée et attendue, après il restera à négocier la Coupe de France afin de ne pas connaitre une nouvelle désillusion.

Paris devrait ensuite renouer avec son histoire et ses glorieux anciens pour se reconstruire. Peu de chance que ce soit la voie empruntée par l’investisseur Qatari. Mais cela c’est une autre histoire, il faut déjà affronter Dijon, le match d’après !

Fermer le menu