Le bruit, un fléau francilien

Le bruit, un fléau francilien

Paris Vox – Le bruit, un fléau véritable pour les franciliens dans leur vie quotidienne.

Qui n’a jamais été agacé dans la rue par le bruit ambiant, moteurs, alarmes, gyrophares… Dans les transports en commun, ce n’est guère mieux, le bruit des véhicules et celui généré par les usagers atteint parfois des sommets ! Le calme est devenu un véritable luxe pour les franciliens.

Les nuisances sonores ne sont pas l’exclusivité de la région Ile-de-France, il faut néanmoins souligner que c’est bien ici que le problème est le plus important.

Ce sentiment est confirmé par une étude de Bruitparif cité dans le journal Le Monde. Il est ainsi précisé que ces nuisances auraient pour incidence directe de fait perdre chaque année 107 766 années de vie en bonne santé aux Franciliens.

9 des 10 millions de franciliens seraient exposés à des niveaux supérieurs aux valeurs recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) selon la même étude.

Quelles conséquences au bruit ?

Outre les problèmes d’audition qui peuvent apparaître, on peut constater d’autres conséquences, comme par exemple :

  • la qualité du sommeil
  • les maladies cardiovasculaires
  • du retard dans les apprentissages

Fermer le menu

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politquement incorrect"

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politiquement incorrect"