La garde à vue de Julien Coupat reconduite, plusieurs militants nationalistes embastillés…

La garde à vue de Julien Coupat reconduite, plusieurs militants nationalistes embastillés…

Paris Vox – Les autorités policières et judiciaires,désavouées dans « l’affaire Coupat » qui avait abouti à une relaxe,veulent-elles prendre leur revanche  ? On peut le penser à la vue du traitement réservé au militant d’extrême-gauche arrêté samedi matin, près des Buttes Chaumont, parc parisien se situant bien loin des lieux de manifestation des «gilets jaunes».

Rappelons que  Julien Coupat circulait en voiture avec un ami et que dans son coffre ont été trouvé un masque, une bonbonne de peinture ainsi qu’un gilet jaune, obligatoire dans un véhicule. Ces maigres éléments ont semble-t-il suffi  aux forces de l’ordre pour décider de mettre Coupat en garde à vue pour «participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations».

Parallèlement, plusieurs militants appartenant à des mouvements de la droite radicale et sociale, notamment le Bastion Social,soupçonnés d’avoir participés aux mobilisations des Gilets Jaunes ont été perquisitionnés et arrêtés. Certains devraient passer prochainement devant un juge.

« La République gouverne mal mais se défend bien », la sentence de Maurras se confirme une nouvelle fois avec une répression particulièrement forte visant les éléments politisés du mouvement de protestation. Une dérive qui ne manque pas d’inquiéter dans un contexte particulièrement tendu où l’Etat semble acculé et incapable de répondre à la grogne de la population autrement qu’en tentant de montrer les dents.

Fermer le menu