L’agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

L’agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Paris Vox – Afin de vous aider à faire le tri dans l’imposante offre culturelle de Paris et de l’Ile de France pour vos sorties à venir, nous vous proposons chaque semaine un petit récapitulatif des incontournables !


Les « Monsieur Madame »

@Musée en herbe

Le Musée en Herbe présente Les Monsieur Madame au musée, une exposition espiègle et poétique, qui plonge petits et grands dans l’univers coloré et fantastique de ces nombreux petits personnages aux formes simples et aux caractères bien trempés, tout droit sortis des livres . Cette dynastie des Monsieur Madame créée par les Hargreaves, père et fils, présente quatre-vingt-onze bonhommes sympathiques qui développent chacun un caractère entier, une attitude humaine, dont ils prennent le nom. Un parcours initiatique sur les émotions, qui permet de découvrir ou redécouvrir tous ces personnages, de partir à la découverte de soi-même et du monde qui nous entoure. Vingt artistes reconnus les accompagnent dans ce parcours atypique et coloré.

Comédies Musicales, la joie de vivre du cinéma

@La Philharmonie de Paris

La comédie musicale bénéficie aujourd’hui d’un extraordinaire regain de popularité. L’exposition prend le parti d’immerger les visiteurs dans les films eux-mêmes, par des projections géantes, accompagnées de photographies et documents rares. Au plus près de l’expérience cinématographique, le parcours s’organise autour d’un grand espace peuplé de personnages qui dansent, de Fred Astaire à John Travolta, de Cyd Charisse aux héroïnes de Jacques Demy, de West Side Story aux objets virevoltants de La Belle et la Bête.

Cubisme

@Centre Pompidou

Première exposition consacrée au cubisme en France depuis 1953, le projet trouve son originalité dans la volonté de renouveler et d’élargir à d’autres artistes la vision traditionnellement concentrée sur ses deux inventeurs, Georges Braque et Pablo Picasso. Ces pionniers, bientôt suivis par Fernand Léger et Juan Gris, réservaient leurs créations expérimentales et novatrices à la très confidentielle galerie d’un jeune marchand alors inconnu, Daniel-Henry Kahnweiler. L’exposition met ainsi en valeur la richesse, l’inventivité et le foisonnement de ce mouvement qui ne se limite pas uniquement à la géométrisation des formes et au rejet de la représentation classique mais dont les recherches radicales et l’énergie créatrice de ses membres sont aux sources de l’art moderne.

Objets de Poilus

@Caserne Napoléon

Dans une guerre qui paraissait interminable et s’enlisait de jours en jours, le quotidien des poilus sur le front n’était pas fait uniquement de combats. Il fallait souvent attendre, patienter et donc s’occuper. C’est ainsi que dans les tranchées, les soldats ont fabriqué et utilisé de nombreux petits objets en tout genre. Ont ainsi été retrouvés des flasques, des trousses de coutures, des petits couteaux en bois, etc. Cette exposition de photographies réalisées par Philippe Abergel présente ces objets centenaires sous un format polaroïd. Elle offre ainsi un autre regard sur les poilus, avec l’idée que derrière ces petites créations artisanales, il y avait des hommes et des savoirs faire, et non de simples soldats.

Fermer le menu